Coco Chanel đź’„

Un petit tour de l’histoire de vie de Coco Chanel

Elle nait à Saumur en 1883 et devient orpheline à 12 ans. Elle grandit du coup dans un orphelinat avec ses autres sœurs. Elle apprend la couture avec tante à 18 ans et commence sa carrière de grande dame en 1903. Ce premier vrai travail est dans un atelier confectionnant des trousseaux et layettes.

Dès 1907 Coco Chanel chante dans les cafés à Vichy lors de soirées. De là lui viens son surnom « coco » parce qu’elle chantait « Qui qu’a vu coco sur le Trocadéro ? ». C’est là bas qu’elle a rencontré son protecteur, Etienne Balsan, qui l’introduira dans la vie mondaine et riche. C’est lui qui lui présente Arthur « Boy » Capel, son grand amour. En 1910, Boy la convainc de se lancer dans la fabrication de chapeaux et l’aide à ouvrir un salon de modiste : au 31 rue Cambon ; « Chanel Modes ».

Jusqu’en 1915, ils ouvrent des boutiques dans les villes de Deauville et de Biarritz, la où se concentre  la haute société durant la guerre pour se réfugier. Les chapeaux qu’elle crée sont simples mais sophistiqués, ils sont de suite hyper appréciés. C’est dans sa boutique de Biarritz que Coco Chanel installe sa toute première maison de couture. C’est dans ses ateliers de Biarritz qu’elle dessine ses premières créations. La pénurie de tissus à cause de la guerre amène la créatrice à utiliser plutôt du jersey, une matière réservée à l’époque juste aux sous-vêtements. Contre toute attente c’est un véritable succès.

A travers ses créations avant-gardistes elle souhaite moderniser la femme avec des allures androgyne, à travers par exemple des robes droites et des pantalons jusqu’alors réservé aux hommes ce qui fait pas l’unanimité mais le résultat finale est qu’au sortir de la guerre, son entreprise est prospère. Coco Chanel emploie alors 300 ouvrières.

Quelques années plus tard en 1919, un malheure s’abat sur son amant, Boy Capel qui décède. Les années passent et la maison s’agrandit.

En 1926, Coco Chanel dessine la fameuse petite robe noire qui fait toujours autant un carton et qui se trouve dans toutes les garde robes dignes de se nom ! En avoir une est la base de la base mais l’avoir sous toutes ses coutures c’est juste hyper important … Mais à l’époque cette couleur est réservée au deuil. Avant d’être un grand classique intemporel, le modèle de la petite robe noire devient un classique de la maison de couture de cette femme qui inspire encore les générations actuelles (moi !!) .

Elle décède en 1883 à l’âge de 83 ans.

https://www.chanel.com

Je vous invite à visiter le site (plus haut) pour en apprendre un peu plus sur l’univers de Coco Chanel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *